« Eric Tordeur – traducteur du mois d’octobre 2013 | Accueil | Annonce aux lecteurs et lectrices »

04/11/2013

Commentaires

guypradet

j'aimerai savoir ce que sont devenus les volontaires polonais dans l'armee française en suisse apres la guerre.

guypradet

mon ere,francais,ami de la pologne avant,pendant et apres la guerre etait avec les soldats francais replies et expulsés de suisse..je cherche des temoignages et avis de personndes poucant êgtre motivés act uellement par ce sujer

Jean Leclercq

Comme vous le savez, une armée polonaise avait été reconstituée en France après l'effondrement du front oriental. Beaucoup de militaires polonais, passant par la Roumanie et la Hongrie, avaient rejoint le territoire français . Le 15 juin 1940, ils étaient 83.000. Une partie de cette armée polonaise (25.000 hommes) a suivi les Britanniques et, regroupée en unités combattantes au Royaume-Uni, a été placée sous le commandement du général Wladislaw Sikorski. D'autres (12.000 environ) sont passés en Suisse par le Jura et ont été internés dans ce pays pendant toute la durée de la guerre. Les «internés», dispersés sur tout le territoire de la Confédération, furent employés à des tâches d'utilité publique, notamment dans le cadre du plan d'autosuffisance alimentaire, dit Plan Wahlen. Que sont-ils devenus à la fin de la guerre ? Ils ont été libérés et certains d'entre eux (environ 2.000) sont retournés au pays. Mais, une majorité d'autres n'a pas eu envie de regagner une Pologne désormais aux mains des communistes. Un millier d'internés libérés est resté en Suisse, certains contribuant à enrichir la vie universitaire de ce pays, comme le professeur de musicologie Sygmunt Estreicher. Les autres ont émigré dans le monde entier, notamment en France, en Amérique du Nord et en Afrique australe. À Fribourg (Suisse), la Fondation Archivum Helveto-Polonicum (AHP) que préside M. Jacek Synarski, possède un fonds de 4.000 photos et de nombreux documents sur l'internement des militaires polonais en Suisse pendant la guerre de 1939-1945.
La Fondation a son siège à l'adresse suivante : Grand-Places 16, 1700 Fribourg (Suisse), courriel : fondationahp@gmail.com
Sur toutes ces questions, je vous suggère de vous reporter à l'excellent livre de mon ex-condisciple et ami Edmond Gogolewski : La Pologne & les Polonais dans la tourmente de la deuxième guerre mondiale. Presses universitaires du Septentrion, 1996.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

nos correspondants staff photos

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Goldberg-and-Leclercql
Jean LECLERCQ et Jonathan GOLDBERG
Jonathan Goldberg
Jean Leclercq

août 2017

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31