« Les mystérieuses origines du livre | Accueil | Donald Trump : c’est la faute à Rousseau [1] ou It Can’t Happen Here ? »

23/10/2016

Commentaires

Jean-Paul Deshayes

J’ai eu l’occasion, à plusieurs reprises, de correspondre avec Frank Wynne, tout d’abord pour le féliciter de sa traduction du Prix Goncourt 2013 « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaître, auteur dont il a aussi traduit plusieurs romans. J’ai d’ailleurs acheté récemment IRENE, en anglais, pour avoir le plaisir de lire la traduction de Frank. C’est une grande chance d’avoir un auteur dont on est le traducteur attitré.
Bien que très occupé, Frank a toujours eu la grande amabilité de répondre à mes messages ainsi qu’à des questions diverses que je lui avais posées. Certains traducteurs et/ou auteurs sont loin de faire preuve d’une telle disponibilité.

Jean-Paul Deshayes

"Il faut aussi savoir s'écouter, avoir confiance dans sa petite voix. J'ai rapidement appris qu'une traduction n'est qu'une version possible d'un texte : je ne peux donner que la mienne. Il ne peut pas y avoir de traduction définitive, finale, qui fasse autorité, puisqu'il n'y a pas de correspondance parfaite entre les langues et les cultures."

Cette observation de Frank est d'une justesse absolue et c'est aussi un principe fondamental qui doit s'imposer au traducteur.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

nos correspondants staff photos

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Goldberg-and-Leclercql
Jean LECLERCQ et Jonathan GOLDBERG
Jonathan Goldberg
Jean Leclercq

mars 2017

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31