« Chanson de la semaine: Imagine | Accueil | Fidélité en traduction (suite et fin) »

22/07/2011

Commentaires

Danielle Bertrand

j'ai beaucoup apprécié cet article ,même s'il m'a paru bien "savant " .Je ne suis pas traductrice, juste tout simplement "amoureuse " de ces merveilleux outils de communication que sont les langues .Aussi le débat entre la priorité donnée au sens et la fidélité aux particularités de la langue de départ me dépasse un peu .Mais il me semble essentiel de pouvoir "comprendre " ce que je lis ,même si les nuances de la langue de départ ne sont pas totalement restituées.....ceci jusqu'à un certain point ! .Je lis en ce moment , en turc ,un ouvrage de Ya$ar Kemal. J'ai acheté par curiosité la traduction en français et je "peste " contre le traducteur qui évacue sans scrupule presque toute la poésie du texte, et ne restitue que le sens .Mon très humble avis de lectrice serait qu'un bon traducteur me permette de bien comprendre l'histoire ,mais sache aussi rendre le pittoresque des expressions employées par l'auteur ( par exemple ne traduise pas par "il se rasa de près " ce qui littéralement veut dire "il se rasa d'aussi près qu'une mouche aurait pu glisser ".Le texte français abonde en exemples de ce genre , et la plupart des images dont la langue turque est si riche sont évacuées .le"traduttore " me semble alors quelque peu" traditore ", et j'imagine à quel point il n'est pas possible au lecteur français ignorant tout de la langue turque , d'apprécier à sa juste valeur le génie créateur de l'auteur, et toute la richesse de cette langue .Bon , ce n'est que l'avis d'une "béotienne " dans le domaine de la traduction ,et j'ai presque honte de le donner avec autant de ....naïveté !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

nos correspondants staff photos

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Goldberg-and-Leclercql
Jean LECLERCQ et Jonathan GOLDBERG
Jonathan Goldberg
Jean Leclercq

février 2021

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28