« Le suffixe -ing est « in » en français | Accueil | Le centenaire du Traité de Versailles - »

17/06/2019

Commentaires

Elsa Wack

En Suisse, les actualités télévisées de 19h30 sont présentées en option en langage des signes. Je trouve cela impressionnant, mais je ne comprends malheureusement pas ce langage et je privilégie la version sans (images plus grandes).
Les personnes âgées sont-elles aussi curieuses d'apprendre le langage des signes quand elles deviennent malentendantes? Elles ont parfois des troubles cognitifs qui les handicapent par ailleurs. C'est le cas de mon père, qui ne regarde plus la télévision; j'espère que d'autres conservent le désir d'apprendre et en ont la possibilité.

Magdalena

Merci pour cet article fort intéressant. Etudiante en traduction à l'Université de Genève, j'ai eu un collègue malvoyant, qui a parfaitement réussi ses études et obtenu par la suite un poste aux Nations Unies. Cela était d'autant plus admirable qu'il choisit d'étudier le russe - fit son stage à Moscou, dans les années 80 - période difficile, avant la chute du communisme, et en ramena une épouse. C'est sa mère qui y avait grandement contribué, ayant transcrit en braille tous les cours nécessaires pour lui. De nos jours, sans doute, la technologie l'aurait aidé bien davantage.

Brian Harris

Entrevue fort intéressante. Au Canada, deux langages des signes sont employés, soit le Canadian Sign Language (CSL), un dialecte du American Sign Language, et le langage des signes du Québec (LSQ) employé par la communauté francophone. Curieusement, les deux ne sont pas compréhensibles entre eux. Il existe donc un nombre très restreint de bilingues qui peuvent servir d'interprète CSL/LSQ au besoin.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

nos correspondants staff photos

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Goldberg-and-Leclercql
Jean LECLERCQ et Jonathan GOLDBERG
Jonathan Goldberg
Jean Leclercq

décembre 2019

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31