« Le 2 février 2022 - le centenaire de la publication d’Ulysse | Accueil | La guerre en Ukraine - reportage en six langues par un seul journaliste »

18/02/2022

Commentaires

jean-paul

Très intéressant . Il est tout à fait normal - vu que l'auteur étranger n'a pas écrit en français - que le nom du traducteur figure sur la couverture de l'ouvrage qu'il a traduit. Cela semble être une évidence et, pourtant, il a fallu une forte mobilisation des personnes concernées pour que les éditeurs comprennent enfin que sans traducteurs, il n'y aura pas de traductions! Il serait bon aussi que les éditeurs n'imposent pas "leur" titre français qui, plus d'une fois, est sans rapport avec le titre du texte en langue étrangère.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

nos correspondants staff photos
Jonathan GOLDBERG
Jonathan Goldberg

novembre 2022

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Votre blogueur - FINAL new_Page_1